Horaire des Offices

 
Semaine
 
Dimanches et Solennités
 
Hiver
Été
 
Hiver
Été
Vigiles
3 h 30
4 h 00
  Vigiles
3 h 30
4 h 00
Laudes
6 h 45
7 h 00
  Laudes
7 h 00
7 h 30
Messe
7 h 15
7 h 30
  Tierce
9 h 15
9 h 15
Tierce
9 h 15
9 h 15
  Messe
10 h 30
10 h 30
Sexte
12 h 15
12 h 15
  Sexte
12 h 15
12 h 15
None
14 h 15
14 h 15
  None
14 h 15
14 h 15
Vêpres
17 h 30
18 h 00
  Vêpres
17 h 30
18 h 00
Complies
19 h 30
20 h 00
  Complies
19 h 30
20 h 00

Les offices sont de nouveau accessibles. Compte-tenu des consignes sanitaires actuelles, merci de veiller à garder à l'église une distance de 2m entre chaque personne. Les membres d'une même famille peuvent rester ensemble. Le port du masque est recommandé.

Quelques chants liturgiques...

chant aiguebelle"Donner sa vie"
T.: Didier Rimaud - M. : Marcel Godard



"Exulte de toutes tes forces"
T.: AELF - M. : Aiguebelle



"Salve"
M. : Mélodie cistercienne

Jeudi 19ème semaine du T.O.

Jeudi, 13 Août 2020

Commentaire sur le Cantique d’ORIGÈNE

"Indique-moi, ô toi qu’aime mon âme, où tu fais paître, où tu as ta couche à midi". Je pense que le prophète qui était placé sous la garde du même berger, parle aussi de ce lieu dont parle ici l’Épouse, quand il dit : "Le Seigneur me fait paître, et rien ne me manquera". Il savait que les autres bergers, sous l’effet de la paresse ou de l’inexpérience, parquaient leurs troupeaux dans des lieux plus arides. Aussi dit-il du Seigneur, ce berger parfait : "Dans un lieu verdoyant il m’a parqué. Il m’a conduit vers une eau qui réconforte". Il montre là que ce berger donne à ses brebis des eaux non seulement abondantes, mais encore saines et pures, qui les abreuvent parfaitement.
Mais parce que, de cet état où il vivait comme une brebis sous un berger, il a progressé vers les biens spirituels et plus élevés, et parce qu’il a obtenu cela par la conversion, il ajoute : "Il a converti mon âme. Il m’a conduit sur les sentiers de la justice, à cause de son nom". Il a donc progressé au point de marcher sur les sentiers de la justice. Mais comme la justice a évidemment l’injustice comme adversaire, il est nécessaire que celui qui marche par le sentier de la justice ait à combattre des adversaires. Aussi, confiant dans la foi et l’espérance, il dit à leur sujet : "Et même si je marche au milieu de l’ombre de la mort, je ne craindrai aucun mal, car tu es avec moi".
Ensuite, comme s’il témoignait sa reconnaissance à celui qui l’a formé au métier de berger, il dit : "Ton bâton, ta houlette" - qui m’ont formé à la charge de berger - "voilà mon réconfort".
Puis il se voit conduit des pâturages du berger jusqu’aux nourritures spirituelles et aux secrets mystiques. Il ajoute : "Tu as dressé devant moi une table, face à ceux qui m’oppressent. Tu as oint ma tête d’huile. Et ta coupe qui enivre, comme elle est splendide ! Oui, ta miséricorde m’accompagnera tous les jours de ma vie, pour que j’habite dans la maison du Seigneur, à longueur de jours".
Cette formation première, donnée par le pasteur, fut celle des commencements, pour que "parqué dans un lieu verdoyant", il soit conduit vers des eaux qui réconfortent". Mais la suite concerne les progrès et la perfection.
Nous venons de parler de prairies et de verdure. Il semble bon de voir ceci dans les Évangiles. J’y ai trouvé ce bon Berger parlant des pâturages des brebis : il dit qu’il est le Berger. C’est donc bien lui que l’Épouse questionne maintenant pour entendre et apprendre de lui dans quels pâturages il mène ses brebis. Elle appelle "midi", bien sûr, ces lieux secrets du cœur où l’âme obtient du Verbe de Dieu une plus brillante lumière de science. C’est en effet, l’heure où le soleil atteint le point le plus haut de sa course. Donc, si le Christ, "Soleil de justice", manifeste à son Église les hauts et sublimes secrets de ses vertus, il lui découvre alors d’agréables pâturages et des lieux où l’on se couche à midi.
Car lorsqu’elle en est encore aux commencements de son instruction et qu’elle ne reçoit de lui que les premiers commencements de la science, le prophète dit : "Et Dieu la secourra le matin, au lever du jour". Mais parce qu’elle recherche à présent des biens plus parfaits et désire des réalités supérieures, elle demande la lumière de la science à son midi.

 

Lecture d'un autre jour à partir du calendrier liturgique...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous consentez à notre politique de confidentialité