Horaire des Offices

 
Semaine
 
Dimanches et Solennités
 
 
 
 
Vigiles
4 h 00
  Vigiles
4 h 00
Laudes
7 h 00
  Laudes
7 h 30
Messe
7 h 30
  Tierce
9 h 15
Tierce
9 h 15
  Messe
10 h 30
Sexte
12 h 15
  Sexte
12 h 15
None
14 h 15
  None
14 h 15
Vêpres
18 h 00
  Vêpres
18 h 00
Complies
20 h 00
  Complies
20 h 00

 

Les offices sont de nouveau accessibles. Compte-tenu des consignes sanitaires actuelles, merci de veiller à garder à l'église une distance de 2m entre chaque personne. Les membres d'une même famille peuvent rester ensemble. Le port du masque est recommandé.

Quelques chants liturgiques...

Le chœur de la communauté d'Aiguebelle

Queue is empty
-- / --
xmlns="http://www.w3.org/2000/svg" xmlns:svg="http://www.w3.org/2000/svg">
  • "Donner sa vie" - T. : Didier Rimaud - M. : Marcel Godard
  • "Exulte de toutes tes forces" - T. : AELF - M. : Aiguebelle
  • "Salve" - M. : Mélodie cistercienne

 

Jeudi 10ème semaine du T.O.

Jeudi, 9 Juin 2022

Apophtegme d’ABBA ZOSIME (MOINE EGYPTIEN DU 5EME SIECLE) 

Abba Zosime disait encore : « Il existe des élans différents de la volonté. Une volonté fervente est capable de conduire à Dieu en une heure, ce que n’arrive pas à faire en cinquante ans une volonté nonchalante. Et lorsque les démons voient que quelqu’un a été outragé, déshonoré, ou maltraité, ou qu’il a souffert quelque autre chose et qu’il s’afflige, non parce qu’il a durement souffert, mais parce qu’il n’a pas supporté vaillamment cet assaut, alors les démons ont peur. Ils savent en effet qu’il s’est engagé dans le chemin de la vérité et qu’il est décidé à marcher selon les commandements de Dieu. » 

Et il évoquait le souvenir de saint Pachôme, quand son frère aîné l’avait repris en criant : « Cesse de faire le vaniteux », parce qu’il voulait agrandir le monastère en raison de l’oracle de Dieu qui lui avait été transmis. Et lui, est-il dit, à ces mots fut saisi d’un mouvement de colère comme pour une bonne cause ; néanmoins il ne répondit rien, restant maître de son cœur.

La nuit suivante, il descendit dans un petit souterrain et se mit à pleurer. Il pria ainsi : « Dieu, la pensée de la chair est encore en moi, je vis encore selon la chair. Malheur à moi ! Je vais mourir comme il est écrit . 

Après tant d’ascèse et de préparation du cœur, me voilà de nouveau emporté par la colère, même si c’est pour une bonne cause. Prends pitié de moi, afin que je ne périsse pas, Seigneur. Car si l’Ennemi trouve tant soit peu une part en moi, je finirai par tomber sous son pouvoir, si tu ne m’affermis pas. Si en effet quelqu’un observe toute la loi mais tombe sur un seul point, il est coupable sur tous les points . 

Mais j’ai confiance que si tes abondantes miséricordes m’assistent, j’apprendrai à marcher désormais dans le chemin de tes saints, tendu que je serai vers ce qui est en avant . »

 

 

Lecture d'un autre jour à partir du calendrier liturgique...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous consentez à notre politique de confidentialité