Horaire des Offices

 
Semaine
 
Dimanches et Solennités
 
 
 
 
Vigiles
4 h 00
  Vigiles
4 h 00
Laudes
7 h 00
  Laudes
7 h 30
Messe
7 h 30
  Tierce
9 h 15
Tierce
9 h 15
  Messe
10 h 30
Sexte
12 h 15
  Sexte
12 h 15
None
14 h 15
  None
14 h 15
Vêpres
18 h 00
  Vêpres
18 h 00
Complies
20 h 00
  Complies
20 h 00

 

Les offices sont de nouveau accessibles. Compte-tenu des consignes sanitaires actuelles, merci de veiller à garder à l'église une distance de 2m entre chaque personne. Les membres d'une même famille peuvent rester ensemble. Le port du masque est recommandé.

Quelques chants liturgiques...

Le chœur de la communauté d'Aiguebelle

Queue is empty
-- / --
xmlns="http://www.w3.org/2000/svg" xmlns:svg="http://www.w3.org/2000/svg">
  • "Donner sa vie" - T. : Didier Rimaud - M. : Marcel Godard
  • "Exulte de toutes tes forces" - T. : AELF - M. : Aiguebelle
  • "Salve" - M. : Mélodie cistercienne

 

13ème dimanche du T.O.

Dimanche, 26 Juin 2022

Démonstration apostolique de Saint IRÉNÉE DE LYON

Le Fils de Dieu devint fils d’Abraham et fils de David, menant à leur accomplissement les prophéties et les récapitulant en lui-même afin de nous donner la vie, quand le Verbe de Dieu se fit chair, conformément à l’économie qui inclut la Vierge, afin de détruire la mort et de vivifier l’homme.

Nous étions, en effet, dans les chaînes du péché et destinés à naître à travers l’état de péché et à tomber sous l’empire de la mort. Dieu le Père, rempli de miséricorde, envoya le Verbe Artisan qui, venant nous sauver, se trouva là où nous étions quand nous avions perdu la vie, et brisa les chaînes qui nous retenaient prisonniers.

Sa lumière apparut : elle brilla dans les ténèbres de notre prison, sanctifia notre naissance, abolit la mort en déliant ces mêmes liens qui avaient servi à nous enchaîner. Il montra sa résurrection, devenant lui-même Premier-né d’entre les morts et relevant en lui-même l’homme tombé à terre et l’élevant bien haut dans les parties supérieures du ciel, à la droite de la gloire du Père, comme Dieu l’avait promis par le prophète : "Je relèverai la tente de David qui était tombée à terre".

Mais si quelqu’un n’accepte pas sa naissance d’une Vierge, comment acceptera-t-il sa résurrection des morts ? Car on ne pourrait même pas parler de résurrection pour Celui qui est venu à l’existence sans passer par la naissance : l’Innascible est aussi l’Immortel, et celui qui n’a pas été soumis à la naissance ne sera pas non plus soumis à la mort. Si donc le Christ n’est pas né, il n’est pas non plus ressuscité des morts. Et s’il n’est pas ressuscité des morts, il n’est pas le vainqueur de la mort ni le destructeur de sa royauté. Et si la mort n’est pas vaincue, comment monterions-nous vers la vie, nous qui, dès notre origine ici-bas, sommes tombés au pouvoir de la mort ? Ils retirent donc le salut à l’homme et ne croient pas que Dieu les ressuscitera des morts, ceux qui méprisent la naissance de notre Seigneur, à laquelle le Verbe de Dieu s’est soumis pour nous.

S’il s’est fait chair, c’est afin de montrer la résurrection de la chair et d’avoir la primauté sur tous dans le ciel : en tant que Premier-né de la pensée du Père, Verbe parfait, il dirige toutes choses en personne et légifère sur la terre ; en tant que Premier-né de la Vierge, il est homme juste, saint, pieux, agréable à Dieu, parfait en tout ; en tant que Premier-né des morts, il délivre des enfers tous ceux qui marchent à sa suite et les guide vers la vie de Dieu.

Si donc le Verbe de Dieu "tient la primauté en toutes choses", c’est qu’il est homme véritable et "Conseiller merveilleux, Dieu fort". Il appelle de nouveau l’homme à la communion avec Dieu, afin que, par le moyen de cette communion avec lui, nous recevions participation à l’incorruptibilité.

 

 

Lecture d'un autre jour à partir du calendrier liturgique...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous consentez à notre politique de confidentialité