Horaire des Offices

 
Semaine
 
Dimanches et Solennités
 
 
 
 
Vigiles
4 h 00
  Vigiles
4 h 00
Laudes
7 h 00
  Laudes
7 h 30
Messe
7 h 30
  Tierce
9 h 15
Tierce
9 h 15
  Messe
10 h 30
Sexte
12 h 15
  Sexte
12 h 15
None
14 h 15
  None
14 h 15
Vêpres
18 h 00
  Vêpres
18 h 00
Complies
20 h 00
  Complies
20 h 00

 

Les offices sont de nouveau accessibles. Compte-tenu des consignes sanitaires actuelles, merci de veiller à garder à l'église une distance de 2m entre chaque personne. Les membres d'une même famille peuvent rester ensemble. Le port du masque est recommandé.

Quelques chants liturgiques...

Le chœur de la communauté d'Aiguebelle

Queue is empty
-- / --
xmlns="http://www.w3.org/2000/svg" xmlns:svg="http://www.w3.org/2000/svg">
  • "Donner sa vie" - T. : Didier Rimaud - M. : Marcel Godard
  • "Exulte de toutes tes forces" - T. : AELF - M. : Aiguebelle
  • "Salve" - M. : Mélodie cistercienne

 

14ème dimanche du T.O.

Dimanche, 3 Juillet 2022

Sermon de MAXIME de TURIN

Par ces mots, le saint David invite en ce jour toutes les créatures à la fête. Car en ce jour, l’enfer est ouvert par la résurrection du Christ, la terre est renouvelée par les nouveaux baptisés de l’Église, le ciel est ouvert par l’Esprit Saint. L’enfer entrouvert libère les morts, de la terre rénovée germent les ressuscités, le ciel découvert reçoit ceux qui y montent.

De fait, le larron monte au Paradis, les corps des saints entrent dans la cité sainte, les morts reviennent chez les vivants. Et assurément, comme par une sorte de déploiement de la résurrection du Christ, tous les éléments se portent vers les hauteurs. L’enfer fait remonter ceux qu’il détient, la terre envoie au ciel ceux qui étaient ensevelis, le ciel présente au Seigneur ceux qu’il reçoit. D’un seul et même mouvement, la Passion du Sauveur relève des bas-fonds, élève de la terre, place dans les cieux. Car la Résurrection du Seigneur est vie pour les défunts, pardon pour les pécheurs, gloire pour les saints. C’est donc la création tout entière que le saint David invite à la fête de la Résurrection du Christ, quand il nous dit d’exulter et de nous réjouir en ce jour que le Seigneur a fait.

Car ce jour que le Seigneur a fait pénètre tout l’univers, contient le ciel et la terre, remplit l’enfer. La lumière du Christ, en effet, n’est pas arrêtée par des murs, divisée par les éléments, obscurcie par les ténèbres.

La Lumière du Christ est un jour sans nuit, sans fin. Partout il resplendit, partout il rayonne, partout il est sans déclin. Ce qu’est ce jour du Christ, l’Apôtre nous le dit : "La nuit est avancée, le jour est tout proche". "La nuit est avancée", dit-il, et non pas : la nuit se poursuit, pour que tu comprennes que le lever de la lumière du Christ met en fuite le diable et n’est pas suivie de l’obscurité des péchés : les brumes du passé sont dissipées par la splendeur éternelle, les péchés ne peuvent plus ramper en nous.

Car l’Écriture atteste que ce jour du Christ illumine tout ensemble les enfers, la terre, le ciel. Qu’elle luise sur la terre, Jean le dit : "Il était la vraie Lumière illuminant tout homme qui vient en ce monde". Qu’elle luise dans les enfers, le prophète le dit : "Pour ceux qui étaient assis dans le pays situé à l’ombre de la mort, une Lumière s’est levée". Que ce jour dure toujours dans les cieux, David le dit : "J’ai pour toujours établi sa lignée, et son trône comme un jour dans le ciel". Or qu’est ce jour du ciel, sinon le Christ Seigneur dont il est dit par le prophète : "Le Jour au Jour annonce la Parole". Car le Fils lui-même est le Jour à qui le Jour qu’est le Père communique le secret de sa divinité. Lui-même, dis-je, est le Jour qui dit par Salomon "J’ai fait que se lève dans le ciel une Lumière sans déclin".

C’est pourquoi, frères, nous devons tous exulter en ce saint Jour. Que personne ne se dérobe à la joie de ce jour en prenant conscience de ses péchés ; que personne ne s’éloigne de la prière du peuple de Dieu sous le poids de ses fautes. Car, bien que pécheur, en ce jour il ne doit pas désespérer du pardon. Ce n’est pas rien ! Car si le larron a obtenu le Paradis, le chrétien n’obtiendrait-il pas le pardon ?

 

 

Lecture d'un autre jour à partir du calendrier liturgique...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous consentez à notre politique de confidentialité