Horaire des Offices

 
Semaine
 
Dimanches et Solennités
 
 
 
 
Vigiles
4 h 00
  Vigiles
4 h 00
Laudes
7 h 00
  Laudes
7 h 30
Messe
7 h 30
  Tierce
9 h 15
Tierce
9 h 15
  Messe
10 h 30
Sexte
12 h 15
  Sexte
12 h 15
None
14 h 15
  None
14 h 15
Vêpres
18 h 00
  Vêpres
18 h 00
Complies
20 h 00
  Complies
20 h 00

 

Les offices sont de nouveau accessibles. Compte-tenu des consignes sanitaires actuelles, merci de veiller à garder à l'église une distance de 2m entre chaque personne. Les membres d'une même famille peuvent rester ensemble. Le port du masque est recommandé.

Quelques chants liturgiques...

Le chœur de la communauté d'Aiguebelle

Queue is empty
-- / --
xmlns="http://www.w3.org/2000/svg" xmlns:svg="http://www.w3.org/2000/svg">
  • "Donner sa vie" - T. : Didier Rimaud - M. : Marcel Godard
  • "Exulte de toutes tes forces" - T. : AELF - M. : Aiguebelle
  • "Salve" - M. : Mélodie cistercienne

 

Lundi 16ème semaine du T.O.

Lundi, 18 Juillet 2022

Sermons de JOHNSTON

Dieu fit un pas dans l'espace. Il regarda autour de lui et il dit : "Je suis seul. je vais me faire un monde !"
Et aussi loin que l'œil de Dieu pouvait voir, l'obscurité couvrait toutes choses, plus noire que cent minuits dans un marais de cyprès.
Alors Dieu sourit et la lumière jaillit, et l'obscurité reflua d'un côté, et la lumière brilla de l'autre. Et Dieu dit : "Ça, c'est bon !"
Alors Dieu tendit les bras et pris la lumière dans ses mains et Dieu roula la lumière dans ses mains jusqu'à ce qu'il ait fait le soleil ; et il fixa ce soleil de flamme dans les cieux. Et la lumière qui restait, après avoir fait le soleil, Dieu la rassembla en une boule brillante et la jeta contre l'obscurité, pailletant la nuit avec la lune et les étoiles. Alors, bien entre l'obscurité et la lumière, il précipita le monde. Et Dieu dit : "Ça c'est bon ! "
Alors Dieu lui-même descendit et le soleil était dans sa main droite et la lune était dans sa main gauche, et les étoiles étaient massées autour de sa tête, et la terre était sous ses pieds. Et Dieu s'avança et, en marchant, ses pas creusèrent les vallées et firent jaillir les montagnes.
Alors il s'arrêta et regarda et il vit que la terre était brûlante et stérile. Ainsi, Dieu s'avança jusqu'au bout du monde et il cracha les sept mers : il cligna des yeux et les éclairs fulgurèrent ; il frappa des mains et le tonnerre roula et les eaux d'en haut descendirent sur la terre et les eaux rafraîchissantes descendirent.
Alors l'herbe verte poussa et les petites fleurs rouges s'épanouirent, le pin pointa ses doigts vers le ciel et le chêne étendit ses bras, les lacs se blottirent dans les creux du terrain et les fleuves s'élancèrent vers la mer. Et Dieu sourit encore et l'arc-en-ciel apparut et s'enroula autour de ses épaules.
Alors Dieu leva le bras et agita la main au-dessus de la mer, au-dessus de la terre, et il dit : "Produisez ! Produisez ! " Et, avant même que Dieu ait pu laisser tomber sa main, poissons et volailles et bétail et oiseaux, nagèrent dans les rivières et les mers, rodèrent dans les forêts et les bois, fendirent l'air avec leurs ailes. Et Dieu dit : "Ça, c'est bon !".
Alors Dieu se promena et regarda autour de lui tout ce qu'il avait fait. Il regarda son soleil et il regarda la lune, il regarda les petites étoiles et il regarda le monde qu'il avait fait, avec toutes ses choses vivantes. Et Dieu dit : "Je suis encore seul !"
Alors Dieu s'assit sur le versant d'une colline où il pouvait penser au bord d'une profonde et large rivière, il s'assit. La tête dans ses mains, Dieu pensa, pensa, jusqu'à ce qu'il pense : "Je vais me faire un homme !".
Du lit de la rivière, Dieu creusa l'argile. Et sur la rive de la rivière, il s'agenouilla, Et là, le grand Dieu Tout-Puissant qui alluma le soleil et le fixa dans le ciel, qui lança les étoiles jusqu'au coin de la nuit le plus éloigné, qui façonna la terre au milieu de ses mains, ce grand Dieu,
Comme une maman se penchant sur son bébé, s'agenouilla dans la poussière, peinant sur une masse d'argile, jusqu'à ce qu'il l'ait modelée à sa propre image.
Alors, en elle il insuffla le souffle de vie, et l'homme devint une âme vivante.
Amen ! Amen !

 

Lecture d'un autre jour à partir du calendrier liturgique...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous consentez à notre politique de confidentialité